Actu-Insolite

Forum consacré à l'actualité qui vous fait réagir...ou pas !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Loeb devient légende

Aller en bas 
AuteurMessage
pastoche

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 55
Localisation : boz 01

MessageSujet: Loeb devient légende   Lun 3 Nov - 19:45

Loeb devient légende

Il ne lui aura fallu que sept ans pour reléguer les illustres Tommi Mäkinen et Juha Kankkunen aux oubliettes. Dimanche à Sapporo, Sébastien Loeb est devenu champion du monde pour la cinquième année consécutive, une performance inédite dans l'histoire du WRC. Et la saison du fer de lance du team Citroën n'est pas finie...



De Sébastien Loeb, jeune et fougueux champion de France des rallyes asphalte, à ‘Loebinen', vainqueur du mythique rallye de Finlande et ainsi surnommé par le pilote de F1 Heikki Kovalainen, sept saisons seulement se sont écoulées. Sept années durant lesquelles l'Alsacien n'a jamais cessé de dépoussiérer les archives du WRC, en engloutissant un à un les records de la discipline. Jusqu'au plus haut perché d'entre eux...

Deuxième du rallye de San Remo en 2001 pour ses grands débuts en Championnat du monde, vainqueur de son tout premier rallye l'année suivante en Allemagne et dauphin de Petter Solberg pour un petit point en 2003, à l'issue de sa première saison pleine sur le circuit, Sébastien Loeb a tracé sa courbe de progression avec une telle aisance qu'il caracole en tête de la hiérarchie mondiale depuis cinq ans maintenant. Non sans avoir suivi à la lettre les notes de son fidèle lieutenant monégasque Daniel Elena.

Ce week-end au Japon, la plus basse des marches du podium, quasiment acquise dès la première étape, a suffi à propulser le duo au rang de légendes vivantes. Seul au monde en terme de victoires en WRC, avec 46 lignes à son palmarès quand son suivant en la matière - l'immense Marcus Grönholm - n'en affiche qu'une trentaine, Sébastien Loeb l'est aussi au décompte des sacres suprêmes désormais, avec cinq chevrons sur le casque. Soit un de plus que les mythes finlandais Tommi Mäkinen et Juha Kankkunen.

Le RAC en bouquet final

2008, il est vrai, ne pouvait être qu'un grand cru pour l'Alsacien. Pour preuve rétrospective, son succès d'entrée de championnat sur le Monte-Carlo - le cinquième de sa carrière, là où les glorieux Walter Röhrl et Tommi Mäkinen n'avaient su imposer leur bolide respectif qu'à quatre reprises. Mais cette saison aura également été celle de sa toute première victoire sur l'ancien rallye des Mille Lacs, la fameuse spécialité finlandaise du WRC traditionnellement réservée aux initiés et sur laquelle deux autres pilotes latins seulement se sont jamais imposés (Carlos Sainz et Didier Auriol). Sans parler de son septième triomphe consécutif en Allemagne - là encore une référence absolue !

Au total, pas moins de douze podiums pour dix succès - record établi en 2005 égalé et menacé - auront jalonné son parcours victorieux cette saison. Un bilan exceptionnel que Sébastien Loeb tâchera de rendre extraordinaire dans un mois au Pays de Galles, théâtre du RAC, ultime rendez-vous du championnat. Outre la reconquête d'un titre constructeurs abandonné par Citroën à Ford ces deux dernières années, et toujours ballotté entre les deux teams après le doublé ce week-end de Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala à mettre au crédit de la firme britannique, le désormais quintuple champion du monde visera en Grande-Bretagne l'une des dernières victoires qui se refusent encore à son double chevron.

Consacré sur tous les continents, sur tous les revêtements, Sébastien Loeb court en effet toujours après son premier ‘Wales' - la seule épreuve historique qui lui résiste après six saisons complètes sur le circuit (*). En 2005, le retrait de Marcus Grönholm consécutif à la mort de Michael Park, le copilote de Markko Märtin, lui avait offert sur un plateau le RAC, mais l'Alsacien l'avait alors éconduit, en se jurant de le conquérir à la régulière. Avant de prendre le départ au Japon cette semaine, Sébastien Loeb avait prévenu qu'il se contenterait de la troisième place pour assurer le titre et ainsi piloter l'esprit libre sur la piste galloise. A l'impossible nul n'est tenu, aurait-on été tenté de dire en début de saison au vu des prétentions du gamin d'Haguenau. Seulement à Sébastien Loeb, La légende, nul ne semble impossible...
sourse: http://sports.linternaute.com/cmc/auto-moto/200844/loeb-devient-legende_202259.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Loeb devient légende
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INFO] mail2web devient payant !
» Salvatore R.A. - L'invasion des ténèbres - La Légende de Drizzt 9 - Les Royaumes Oubliés
» loeb au bout de ma rue.
» DT Louis XIII 1639H (332) légende inédite?
» Cahors : la légende du pont du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Actu-Insolite  :: ACTU MONDIALE. :: Actu sportive.-
Sauter vers: