Actu-Insolite

Forum consacré à l'actualité qui vous fait réagir...ou pas !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rugby: la tension monte à Marcoussis

Aller en bas 
AuteurMessage
pastoche

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 55
Localisation : boz 01

MessageSujet: Rugby: la tension monte à Marcoussis   Jeu 6 Nov - 20:45

Rugby: la tension monte à Marcoussis


MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - La tension est montée d'un cran à Marcoussis, où Marc Lièvremont a reconnu que le match contre l'Argentine, samedi, à Marseille, se jouerait dans un "contexte un peu particulier".
"Ce contexte fait qu'on retrouve l'Argentine qui a été le cauchemar de l'équipe de France en 2007", a déclaré l'entraîneur du XV de France en référence aux deux défaites subies face aux Pumas en Coupe du monde, lors du match d'ouverture (17-12) et du match pour la troisième place (34-10).
Autre source de tension, le match de samedi arrive à un moment où le XV de France sort de trois revers (29-12 à Cardiff en mars, 40-10 et 34-13 en Australie en juin). "Trois défaites conséquentes", insiste son entraîneur qui estime que ses troupes sont "en manque de repères".
"Si on se place à l'échelle de la vie de club, imaginez qu'un club prenne trois fois 30 ou 40 points comme cela a été le cas, imaginez les remontées de pendule et l'ambiance au sein du club", a-t-il dit.
Dans le cas du XV de France, "cette notion de crise n'est que sous-jacente mais l'objectif est de gagner les trois matches" à venir contre l'Argentine, les Iles du Pacifique, le 15 novembre, et l'Australie, le 22.
ALTERNANCE ET COMBAT
Pour atteindre cet objectif, Lièvremont a annoncé la fin de la période des expériences qui ont dominé les premiers mois de son mandat avec notamment 53 joueurs utilisés dont 25 néophytes en sept matches.
"C'est plutôt une évolution qu'un changement radical. C'était prévu. Pendant les premiers mois, il a fallu reconstruire, donner de nouvelles orientations de jeu, choisir de nouveaux hommes", a-t-il dit. "On a toujours annoncé que viendrait le temps où il faudrait s'appuyer sur certains joueurs qui ont donné satisfaction."
L'entraîneur du XV de France a aussi annoncé une évolution vers un système de jeu avec "plus d'alternance" et dont "le jeu au pied et la défense sont aussi des composantes incontournables".
"Il est hors de question de laisser le jeu au vestiaire. Notre objectif est de se donner les moyens de jouer tous les ballons, pas forcément de les jouer tous."
S'il a soutenu n'avoir "à aucun moment pendant la semaine employé le terme de revanche" pour durcir la préparation du match contre les Pumas, Lièvremont a regretté que le XV de France ait "perdu une culture" de combat.
"Le rugby est un sport de combat collectif mais il y a des duels aussi et la règle permet de faire mal à l'adversaire, de le diminuer", a-t-il précisé.
"On a des joueurs de tempérament certes mais pas de vrais méchants alors que dans les grandes nations, sur huit avants, il y en quatre qui ont des comportements à la limite. Mes propos peuvent être mal interprétés mais ceux qui connaissent le rugby me comprendront."

Marc Lièvremont, le sélectionneur de l'équipe de France de rugby, a dévoilé ce mercredi à Montbéliard le groupe de 23 joueurs qui affrontera l'Argentine le 8 novembre au Stade Vélodrome de Marseille. A noter la première sélection de Maxime Médard, l'arrière du Stade Toulousain. Avants: Faure, Barcella, Kayser, Szarzewski, Mas, Lecouls, Nallet (cap.), Chabal, Millo-Chluski, Dusautoir, Ouedraogo, Picamoles, Harinordoquy ; Arrières: Parra, Elissalde, Trinh-Duc, Beauxis, Jauzion, Baby, Palisson, Heymans, Médard, Malzieu.


source:http://www.liberation.fr/depeches/0101167708-rugby-la-tension-monte-a-marcoussis






window.google_render_ad();

_________________
les femmes c'est comme la soupe , il ne faut pas les laisser refroidir.
pastoche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pastoche

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 55
Localisation : boz 01

MessageSujet: Re: Rugby: la tension monte à Marcoussis   Dim 9 Nov - 11:14

la revanche du XV de France

Un an presque jour pour jour après l'humiliante défaite en petite finale de la coupe du monde, les bleus avaient à coeur de battre enfin les Pumas argentins victorieux de six des sept dernières rencontres entre les deux équipes. C'est fait. Ce samedi soir, au stade Vélodrome de Marseille, la victoire 12 à 6 des hommes de Marc Lièvremont a rassuré sans néanmoins marquer d'essai.





Mais l'essentiel est fait. Il fallait battre les Argentins pour rester bien placé dans la course aux qualifications pour la coupe du monde de 2011.

Après une entame de match chahutuée avec quatre pénalités pour les Argentins en seulement huit minutes, les bleus se sont finalement montrés plus agressifs en ouvrant le score à la 12' minute grâce à un drop de Skrela. Les Argentins - pourtant moins présents qu'à l'habitude - sont finalement revenus au score à la 28' avant que David Skrela, aidé par un poteau rentrant, ne parvienne à redonner trois points d'avance aux bleus (6-3) après une faute des avants argentins.
Sur une faute semblable, les bleus, emmenés cette fois par Benoît Baby ont à nouveau alourdi le score à la 32' (9-3). Mais ce break n'aura tenu qu'un temps : le capitaine argentin Felipe Contepomi a rapidement réduit l'écart grâce à une pénalité-canon de 45 mètres à la 37' obtenue après un contre au sol des Pumas qui ont poussé les Français à la faute.
Dès l'entame de la deuxième mi-temps, les Pumas se sont montrés beaucoup plus percutants et incisifs qu'en première période sans parvenir pour autant à marquer de points. Une belle percée du Toulousain Maxime Médard a bien failli aller au bout (51') mais la nouvelle recrue, contrée en pleine course, rate son coup de pied à suivre grâce à un retour inespéré de la défense argentine. L'entrée de Sébastien Chabal (56') a donné ensuite un peu d'air et de tonus à l'équipe de France, plusieurs fois dangereuse dans les 22 mètres des Pumas mais le score ne bougeait pas.
A quelques minutes de la fin de la rencontre, les avants tricolores ont alors mené un énorme pressing - appuyé par un public marseillais enfin déchainé. Finalement, c'est sur un nouveau coup de pied arrêté que David Skrela parvient à donner la victoire aux Français (12 - 6). Un Argentin ayant été sanctionné pour avoir empêché les Français de jouer rapidement. La dernière charge des Pumas dans les arrêts de jeux n'y changera rien. Même s'ils n'ont pas marqué d'essai, les bleus n'ont pas volé leur victoire. Ils essuient (un peu) l'affront de la coupe du monde. Mais il va encore falloir convaincre lors des autres test matchs face aux Iles Pacifiques et surtout face à l'Australie.

source: leparisien.fr

_________________
les femmes c'est comme la soupe , il ne faut pas les laisser refroidir.
pastoche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pastoche

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 55
Localisation : boz 01

MessageSujet: Re: Rugby: la tension monte à Marcoussis   Jeu 13 Nov - 13:38

Rugby: trois changements dans le XV de France contre les "Iles Pacifiques"


Les entraîneurs du XV de France, soucieux de conserver les acquis de la victoire contre l'Argentine, ont misé sur la continuité n'effectuant que trois changements dans le XV de départ qui affrontera la sélection des Iles Pacifiques, samedi à Montbéliard (Doubs).



Jamais, depuis leur entrée en fonction à l'occasion du Tournoi des six nations 2008, Marc Lièvremont, Emile Ntamack et Didier Retière n'avaient apporté aussi peu de changements dans leur XV de départ d'un match à l'autre. Le discours adopté pour cette tournée d'automne, mettant en avant la recherche de cohésion après huit premiers mois de large revue d'effectif, trouve dans cette composition d'équipe son application la plus aboutie.
Par rapport au XV laborieusement victorieux (12-6) des Pumas, samedi dernier à Marseille, les seuls retouches concernent le pack, dont deux en première ligne: le pilier Lionel Faure, 23e homme samedi à Marseille, remplace Fabien Barcella et le Perpignanais Nicolas Mas remplace Benoît Lecouls, relégué sur le banc.
"Il était hors de question, malgré la bonne performance de Fabien Barcella, que Lionel n'intègre pas l'équipe, a expliqué Marc Lièvremont. Nicolas Mas a aussi fait une rentrée très intéressante."
Le troisième changement concerne la troisième ligne: le Montpelliérain Fulgence Ouedraogo remplace numériquement son équipier Louis Picamoles. En conséquence, Imanol Harinordoquy glisse au centre de la troisième ligne.
"Ce changement a des raisons plus stratégiques par rapport aux qualité de l'adversaire de samedi, a poursuivi Lièvremont. On affronte a priori une équipe plus joueuse, dont on connaît les qualités de dynamisme. Il fallait donc une troisième ligne plus joueuse."
Les lignes arrières sont reconduites dans leur intégralité avec cinq Toulousains (charnière Skrela-Elissalde, Jauzion au centre, Heymans à l'aile et Médard à l'arrière) et deux Clermontois (Benoît Baby au centre et Julien Malzieu à l'aîle).
"On a voulu garder un peu de cohésion et d'équilibre au niveau du jeu, a expliqué Emile Ntamack, en charge des lignes arrières. On était parti sur une équipe complémentaire pour le premier test. On n'a pas la voir s'exprimer complètement, du moins dans le jeu de mouvement. C'était logique qu'on reparte sur les mêmes joueurs."
Les entraîneurs français ne se sont pas montrés avare en louanges à l'endroit de la sélection des Iles du Pacifique que la France n'a jamais rencontrée, rassemblement hétéroclite des joueurs fidjiens, samoans et tongiens défait (13-39) en Angleterre samedi dernier pour le premier test-match de sa tournée européenne.
"Cette équipe ne joue pas vraiment comme une sélection dans la mesure où elle risque beaucoup, sans penser aux conséquences, a décrypté Ntamack.. Cela permet de voir des choses assez extraordinaires, des contre-attaques parfois suicidaires mais efficaces. Ce sont des joueurs qui ont un énorme potentiel individuel, capables de battre n'importe qui en un contre un. Il va nous falloir une constance, une rigueur défensive et collective à toute épreuve."
Le principal risque, aux yeux des entraîneurs, serait de céder au relâchement après avoir renoué avec le succès contre l'Argentine. "On peut penser, et les exemples sont nombreux dans le passé, à une forme de décompression, a souligné Lièvremont. On s'est attaché à le souligner avec les joueurs. Tout n'a pas été parfait, il y a énormément de travail à réaliser. A nous d'être extrêmement exigeants mentalement."
La composition du XV de France:
Médard (Stade Toulousain) - Malzieu (Clermont), Baby (Clermont), Jauzion (Stade Toulousain), Heymans (Stade Toulousain) - (o) Skrela (Stade Toulousain), (m) Elissalde (Stade Toulousain) - Ouedraogo (Montpellier), Harinordoquy (Biarritz), Dusautoir (Stade Toulousain) - Nallet (Castres, cap), Millo-Chluski (Stade Toulousain) - Mas (Perpignan), Szarzewski (Stade Français), Faure (Sale/ENG)
Remplaçants: Kayser (Leicester/ENG), Lecouls (Stade Toulousain), Chabal (Sale/ENG), Picamoles (Montpellier), Tillous-Bordes (Castres), Traille (Biarritz), Palisson (Brive)

_________________
les femmes c'est comme la soupe , il ne faut pas les laisser refroidir.
pastoche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pastoche

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 55
Localisation : boz 01

MessageSujet: Re: Rugby: la tension monte à Marcoussis   Dim 16 Nov - 12:21

Large vainqueur des Iles du Pacifique (42-17) samedi à Sochaux, le XV de France s’est fait plaisir. Une victoire qui a également rassuré les Bleus à une semaine du choc contre l’Australie.
Jean-Baptiste Elissalde (demi de mêlée) : « Sur ce match, je me souviens de tout, sauf des 10 secondes où je prends le coup, je suis K-O. Mais rien de très grave apparemment. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’apprécier l’ambiance, puisque je suis directement parti en ambulance pour faire des examens… Ils ne prennent pas de risques dans ces cas-là. Je ne suis revenu que pour la fin de la rencontre, en spectateur. Vue la physionomie de la fin du match, c’est une partie qui se tient, même si cela a été un peu laborieux au départ. On sait que ce sont des joueurs agressifs (…) mais on a su tout de même bien les prendre, notamment en conquête. J’ai souvenir d’une très bonne mêlée. Maintenant, je vais attendre une ou deux journées, ne pas boire de bière ce soir malheureusement, me coucher tôt, faire attention. On va voir, faire tous les examens nécessaires. Si ça ne craint pas pour ma santé, alors pas de souci pour jouer samedi prochain. Mais s’il y a le moindre doute, tant pis pour le dernier match… En espérant qu’il y en aura d’autres.»
Damien Traille (Centre) : «Aujourd’hui, nous avons essayé, malgré l’opposition, de mettre du volume de jeu. Mais ce n’était pas toujours facile, parce qu’il y avait des joueurs bizarres en face… Dangereux même. Mieux vaut les avoir avec nous dans notre championnat, que contre !… (soupire). Je crois que l’Equipe de France a montré qu’elle était capable de produire du jeu malgré tout, de marquer des essais, et c’est encourageant. Il était important de voir comment réagissait le groupe après cette victoire face à l’Argentine. Pendant la première mi-temps, ils nous ont mis en difficulté. C’était un peu brouillon, exactement l’opposé de ce qui nous avait été demandé toute la semaine à l’entraînement.»
Maxime Médard (Arrière) : «Avant de rentrer sur le terrain, lorsque l’on était à côté d’eux, on aurait dit… des cadets ! (rires). Mais c’était sympa. Nous savions à quoi nous attendre, nous savions comment ils étaient, comment ils allaient jouer. C’est vrai, ça n’a pas été facile, mais d’un côté, heureusement qu’ils ont joué à 14 pendant presque la totalité du match… Ces joueurs-là, il faut vraiment bien les prendre, sinon tu te fais découper ! J’avais un peu peur, au début (…). En ce qui concerne le Haka, j’essaye toujours de fixer un joueur qui ne fait pas de grimaces ou quoi que ce soit. En fait, je regardais ceux du fond, parce qu’ils ne connaissaient pas trop, donc étaient moins impressionnants (rires).»

_________________
les femmes c'est comme la soupe , il ne faut pas les laisser refroidir.
pastoche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pastoche

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 55
Localisation : boz 01

MessageSujet: france australie   Ven 21 Nov - 20:04



match test france australie

Composition
M. Médard
J. Malzieu
Y. Jauzion
B. Baby
C. Heymans
D. Skrela
S. Tillous-Borde
I. Harinordoquy
F. Ouedraogo
T. Dusautoir
L. Nallet
S. Chabal
N. Mas
D. Szarzewski
L. Faure

Après une saison marquée par une coupe du monde en demi-teinte et une 3e place au tournoi des VI nations, l'équipe de France de Rugby se doit de redresser la barre avant le prochain tournoi.

Rien de mieux que de rencontrer la puissante équipe d'Australie, dans un Stade de France surchauffé.

_________________
les femmes c'est comme la soupe , il ne faut pas les laisser refroidir.
pastoche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada71

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 42
Localisation : devant mon PC

MessageSujet: Re: Rugby: la tension monte à Marcoussis   Ven 21 Nov - 21:22

ça va être dur ! L'Australie est vraiment une super bonne équipe ..... mais on croit en eux ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zone-paranormal.monforum.fr/
pastoche

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 55
Localisation : boz 01

MessageSujet: Re: Rugby: la tension monte à Marcoussis   Dim 23 Nov - 11:08

Malheureux avec ses tentatives, David Skrela pouvait donner la victoire à lui tout seul au XV de France. Les Bleus s'inclinent (18-13) contre une équipe d'Australie patiente et solidement organisée.
Les Australiens, bien aidés par dix-huit points manqués au pied par David Skrela, menaient 10 à 7 à la pause. Leur ouvreur Matt Giteau avait ouvert le score à la 28e minute sur pénalité, avant un essai du talonneur Stephen Moore récompensant une percée d'Ashley-Cooper.

Les Français recollaient au score grâce à un essai de pénalisation inscrit à la sirène, sur une mêlée à cinq mètres victorieuse. Puis David Skrela remettait les équipes à égalité sur pénalité peu après la pause avant que Médard ne donne l'avantage aux Français sur un drop de quarante mètres. Mais l'Australie, implacable, inscrivait un second essai sur sa première incursion dans les 22 mètres français. Giteau manquait la transformation mais ajoutait une pénalité pour sceller la victoire australienne.

_________________
les femmes c'est comme la soupe , il ne faut pas les laisser refroidir.
pastoche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada71

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 42
Localisation : devant mon PC

MessageSujet: Re: Rugby: la tension monte à Marcoussis   Dim 23 Nov - 12:43

je n'ai pas tout vu du match mais apparemment ils n'ont pas à rougir de leur défaite ! ils ont très bien joués et en face se trouvait une Australie impeccable en défense !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zone-paranormal.monforum.fr/
pastoche

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 55
Localisation : boz 01

MessageSujet: Re: Rugby: la tension monte à Marcoussis   Dim 23 Nov - 14:16

Non ils n’ont pas à rougir du tous, il y a une équipe qui va promettre pour la suite, Chabal a fait un bon match sa va fermer la g-----e a pas mal de monde qui disaient qu’il ne pouvait pas tenir 90 minutes , et si David Skrela n’avait pas raté 3 ou 4 pénalité , les australiens feraient moins les malins maintenant, c’est juste dommage qu’il sont pas dans le carré des favoris pour la futur coupe du monde. Very Happy

_________________
les femmes c'est comme la soupe , il ne faut pas les laisser refroidir.
pastoche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada71

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 42
Localisation : devant mon PC

MessageSujet: Re: Rugby: la tension monte à Marcoussis   Dim 23 Nov - 18:38

qu'ils ne soient pas dans le carré des favoris est peut-être une bonne chose pour eux ! moins de pression et des surprises lors de match ou on ne les attendra peut-être pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zone-paranormal.monforum.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rugby: la tension monte à Marcoussis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rugby: la tension monte à Marcoussis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tension au séchage de papiers de restauration . (allongement, Bulle, Bolloré, Kraft)
» Heineken et la coupe du monde de Rugby
» Rugby
» Citroen Xsara WRC Monte Carlo 2004
» Eclairage basse tension salle de bain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Actu-Insolite  :: ACTU MONDIALE. :: Actu sportive.-
Sauter vers: